Waouh ! Il a construit un microscope de poche avec une Snapmaker !

« Mon petit garçon, Doudou, adore beaucoup les dinosaures. Cette année, il a fait un vœu pour son quatrième anniversaire : « Papa, je serai paléontologue quand je serai grand ! » J’aime l’objectif, et je veux le guider pas à pas. Je veux donc faire un microscope portable qui lui permette d’observer et de découvrir la beauté et les merveilles de la nature. J’espère qu’il pourra aimer la nature, aimer la Terre et s’intéresser davantage à la biotechnologie. »

Ce n’est un secret pour personne que les utilisateurs de la Snapmaker sont parmi les personnes les plus créatives au monde. C’est pourquoi nous avons été si heureux d’attirer l’attention sur certains de nos utilisateurs qui ont utilisé leurs machines pour diverses bonnes causes. Aujourd’hui, faites connaissance avec Aaron. C’est un bricoleur, et il a bricolé avec le microscope imprimable en 3D pendant plusieurs mois. Son objectif est de créer un microscope portable afin que les gens puissent facilement l’emmener n’importe où pour observer le micromonde uniquement à l’aide d’un smartphone ordinaire.

« Doudou peut facilement apporter le microscope à l’extérieur et voir les petites créatures vivant dans la rivière à partir de l’échantillon qu’il a recueilli auprès de celle-ci. »

« Observer la section transversale d’un ver de terre. »

Imaginez, prototypez et réalisez.
Dans un premier temps, Aaron a bricolé un microscope à l’aide d’un projecteur LED et d’une plaque acrylique. Il a eu de la difficulté à régler la distance entre l’objectif et l’échantillon. Par conséquent, il a décidé de concevoir et de fabriquer son propre microscope. Il a fait de son idée une réalité à l’aide de l’impression 3D. Il a d’abord repensé un projet de microscope de Thingiverse alors qu’il n’en était toujours pas satisfait.
Peu à peu, il a eu plus d’idées sur la conception du bouton de réglage fin qui permet aux utilisateurs de mettre l’échantillon au point plus facilement. Depuis, il a fait plusieurs itérations pour sa conception et son prototype avec la Snapmaker dans ses temps libres. Enfin, il a réalisé un prototype qui peut être facilement assemblé et mis en place uniquement par son petit garçon.

Aaron a transformé son idée en réalité avec l’imprimante 3D Snapmaker.

Snapmaker permet à Aaron de faire des itérations de son prototype.
Aaron a invité ses amis et d’autres personnes à essayer son dernier prototype. En voyant comment les autres utilisent son microscope et en parlant avec eux, il obtient toujours beaucoup d’inspiration pour la prochaine itération du prototype. Grâce à l’imprimante 3D Snapmaker, il peut apporter de petites et de grandes modifications à son prototype à la maison et l’itérer chaque fois qu’il a une nouvelle idée. Il a imprimé plus de vingt microscopes au total.

« C’est un microscope de poche imprimable en 3D qui peut être emballé dans un sac de 15 x 15 cm et facilement imprimé à la maison. »

Le week-end dernier, Aaron et ses amis ont préparé quinze échantillons de leur microscope et ont partagé leur idée avec les étudiants d’une faculté de médecine. Ils ont également comparé la résolution du microscope de qualité professionnelle à celle de leur prototype de microscope de poche. Aaron était très satisfait du résultat.

« Ce petit microscope portable dispose d’un grossissement de 400X.
C’est un excellent outil éducatif bien que la qualité de l’image agrandie ne puisse pas répondre aux normes du travail scientifique. »

TechCrunch à Shenzhen en Chine
Du 17 au 18 novembre 2018, Aaron a fait équipe avec ses amis pour un événement de hackathon : le TechCrunch de Shenzhen en Chine. Le nom de leur équipe était Zscope. Ils ont proposé un système dans lequel les émissions en direct d’expériences scientifiques pourraient ensuite être stockées en chaîne. Ils utilisaient des contrats intelligents pour enregistrer des instruments de microscopie afin que les chercheurs scientifiques du monde entier puissent visualiser les expériences médicales et que les données obtenues ne puissent pas être falsifiées une fois enregistrées, garantissant ainsi l’exactitude des expériences scientifiques. L’équipe Zscope a remporté le prix de la meilleure expérience utilisateur. Aaron a dit qu’il allait continuer à bricoler avec son microscope et plus encore avec sa Snapmaker.

Doudou a assisté à l’événement avec Aaron.

 

Merci de nous avoir suivis, et nous sommes impatients de partager plus d’histoires et d’idées intéressantes avec vous tout au long de cette année ! Veuillez envoyer un e-mail à l’adresse press@snapmaker.com si vous avez des histoires intéressantes qui peuvent être partagées avec d’autres « créateurs Snap ».

Avec amour,
L’équipe Snapmaker

« Mon petit garçon, Doudou, adore beaucoup les dinosaures. Cette année, il a fait un vœu pour son quatrième anniversaire : « Papa, je serai paléontologue quand je serai grand ! » J’aime l’objectif, et je veux le guider pas à pas. Je veux donc faire un microscope portable qui lui permette d’observer et de découvrir la beauté et les merveilles de la nature. J’espère qu’il pourra aimer la nature, aimer la Terre et s’intéresser davantage à la biotechnologie. »

Ce n’est un secret pour personne que les utilisateurs de la Snapmaker sont parmi les personnes les plus créatives au monde. C’est pourquoi nous avons été si heureux d’attirer l’attention sur certains de nos utilisateurs qui ont utilisé leurs machines pour diverses bonnes causes. Aujourd’hui, faites connaissance avec Aaron. C’est un bricoleur, et il a bricolé avec le microscope imprimable en 3D pendant plusieurs mois. Son objectif est de créer un microscope portable afin que les gens puissent facilement l’emmener n’importe où pour observer le micromonde uniquement à l’aide d’un smartphone ordinaire.

« Doudou peut facilement apporter le microscope à l’extérieur et voir les petites créatures vivant dans la rivière à partir de l’échantillon qu’il a recueilli auprès de celle-ci. »

« Observer la section transversale d’un ver de terre. »

Imaginez, prototypez et réalisez.
Dans un premier temps, Aaron a bricolé un microscope à l’aide d’un projecteur LED et d’une plaque acrylique. Il a eu de la difficulté à régler la distance entre l’objectif et l’échantillon. Par conséquent, il a décidé de concevoir et de fabriquer son propre microscope. Il a fait de son idée une réalité à l’aide de l’impression 3D. Il a d’abord repensé un projet de microscope de Thingiverse alors qu’il n’en était toujours pas satisfait.
Peu à peu, il a eu plus d’idées sur la conception du bouton de réglage fin qui permet aux utilisateurs de mettre l’échantillon au point plus facilement. Depuis, il a fait plusieurs itérations pour sa conception et son prototype avec la Snapmaker dans ses temps libres. Enfin, il a réalisé un prototype qui peut être facilement assemblé et mis en place uniquement par son petit garçon.

Aaron a transformé son idée en réalité avec l’imprimante 3D Snapmaker.

Snapmaker permet à Aaron de faire des itérations de son prototype.
Aaron a invité ses amis et d’autres personnes à essayer son dernier prototype. En voyant comment les autres utilisent son microscope et en parlant avec eux, il obtient toujours beaucoup d’inspiration pour la prochaine itération du prototype. Grâce à l’imprimante 3D Snapmaker, il peut apporter de petites et de grandes modifications à son prototype à la maison et l’itérer chaque fois qu’il a une nouvelle idée. Il a imprimé plus de vingt microscopes au total.

« C’est un microscope de poche imprimable en 3D qui peut être emballé dans un sac de 15 x 15 cm et facilement imprimé à la maison. »

Le week-end dernier, Aaron et ses amis ont préparé quinze échantillons de leur microscope et ont partagé leur idée avec les étudiants d’une faculté de médecine. Ils ont également comparé la résolution du microscope de qualité professionnelle à celle de leur prototype de microscope de poche. Aaron était très satisfait du résultat.

« Ce petit microscope portable dispose d’un grossissement de 400X.
C’est un excellent outil éducatif bien que la qualité de l’image agrandie ne puisse pas répondre aux normes du travail scientifique. »

TechCrunch à Shenzhen en Chine
Du 17 au 18 novembre 2018, Aaron a fait équipe avec ses amis pour un événement de hackathon : le TechCrunch de Shenzhen en Chine. Le nom de leur équipe était Zscope. Ils ont proposé un système dans lequel les émissions en direct d’expériences scientifiques pourraient ensuite être stockées en chaîne. Ils utilisaient des contrats intelligents pour enregistrer des instruments de microscopie afin que les chercheurs scientifiques du monde entier puissent visualiser les expériences médicales et que les données obtenues ne puissent pas être falsifiées une fois enregistrées, garantissant ainsi l’exactitude des expériences scientifiques. L’équipe Zscope a remporté le prix de la meilleure expérience utilisateur. Aaron a dit qu’il allait continuer à bricoler avec son microscope et plus encore avec sa Snapmaker.

Doudou a assisté à l’événement avec Aaron.

 

Merci de nous avoir suivis, et nous sommes impatients de partager plus d’histoires et d’idées intéressantes avec vous tout au long de cette année ! Veuillez envoyer un e-mail à l’adresse press@snapmaker.com si vous avez des histoires intéressantes qui peuvent être partagées avec d’autres « créateurs Snap ».

Avec amour,
L’équipe Snapmaker

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés

Back to the top
French